Exposition du 2 juillet au 11 septembre 2021

David Turnley est un photojournaliste américain renommé pour
avoir couvert de très importants événements mondiaux lors de
ces dernières décennies.

Il remporte deux fois le World Press of the Year.


Gagnant du prix Pulitzer, de deux World Press Photos de l’année et du prix Robert Capa, David Turnley a illustré la condition humaine dans plus de 75 pays. Il est considéré comme l’un des meilleurs photographes reporter de nos jours.

David Turnley a travaillé dans les plus dangereuses zones de guerre. Il met en lumière les crimes de guerre, les travers de l’humanité. Il a couvert les grands événements mondiaux de ces 40 dernières années, notamment en Afrique du Sud avec l’élection de Nelson Mandela en tant que premier président élu démocratiquement. David a été un ami de la famille Mandela et a eu l’honneur de photographier le Président Mandela durant les 23 années qui ont suivi la libération de prison de ce dernier.

David a travaillé en Iraq et en Afghanistan, il est appelé « Le Photographe de la guerre » lors de l’opération Tempête du Désert en 1991. Il a couvert la fin de la Guerre Froide et les révolutions en Europe de l’Est, les manifestations étudiantes de la place Tiananmen et massacres en Chine, la famine au Rwanda et en Somalie, la désintégration de l’Union Soviétique et a été gravement blessé lors d’un bombardement en Tchétchénie.

Après son retour aux États-Unis, il se retrouve une nouvelle fois en zone de guerre, lors de l’attaque des tours du World Trade Center où il a passé la journée avec les pompiers, photographiant et essayant de trouver quelqu’un à sauver sous les décombres.

David Turnley

Son histoire d’amour avec Paris est un fil conducteur tout au long de sa carrière photographique depuis l’âge de 19 ans. Il vit avec sa femme et leur fille à Paris.

http://www.davidturnley.com/