Une interrogation festive sur l’immigration et l’ethnicité avec une scénographie originale

Cela faisait des années que j’avais ce projet  en tête. L’actualité dramatique m’a poussé à agir rapidement. 

J’ai voulu construire ce projet comme une interrogation festive et positive sur l’identité et l’immigration.  Voici des parades tribales, iconoclastes, « gay », joyeuses. Des images d’espoir… 

Des dizaines d’individus toutes ethnies et couleurs confondues, vous regardent droit dans les yeux, 
Les photos sont imprimées sur des bâches à taille humaine (1m x 1m).

Le visiteur s’avance au milieu de ces personnages, comme dans une manifestation en se glissant entre images, quand il a  dépassé  ce cortège  en noir et blanc. il se retourne, et découvre alors, au dos des images, une autre foule en couleurs cette fois, qui arbore fièrement  » Les couleurs  de l’Amérique » 

Présentation de l’exposition par Michel Setboun

Lors de sa première participation, en 2018, Michel Setboun a été séduit par l’âme de ce festival. Il n’a jamais rencontré une telle énergie et une telle motivation lors de ses précédentes expositions.

Il nous a donc proposé de devenir le Parrain du Festival et de nous offrir une belle exposition tirée de son livre NEW YORK VERTIGO pour cette édition 2019.

Après avoir été architecte, Michel Setboun travaille comme photographe professionnel depuis 1978.

Pendant dix ans, il parcourt la planète pour le compte de l’agence Sipa, couvrant les grands événements au gré de l’actualité.

Devenu photographe indépendant, il continue à travailler sur des projets photographiques personnels.

Explorez le travail de Michel Setboun sur son site setboun.com