Exposition du 31 mai au 15 août 2019

Comme son nom l’indique, la série «Homo Urbanus Europeanus» a pour cadre l’Europe, et traite de l’Homme, de l’être humain, de sa partie urbaine… autant dire de l’Être Urbain.

Chaque image de la série, par la précision de son cadrage et son style épuré, sonne comme un hymne au citadin magnifique. Ce personnage qui marche, se pose et se faufile à travers la ville, souvent solitaire mais non moins fier et déterminé, n’a rien d’un aliéné (comme il est souvent de bon ton de le qualifier).

Sa fierté affichée d’être un citadin lui donnerait plutôt la stature d’un conquérant. Par ailleurs, cette présence humaine, capturée avec finesse, toujours au bon endroit et au bon moment, confère à la cité une majesté insoupçonnée.

Bien qu’étant une œuvre artistique, la série “Homo Urbanus Europeanus» ne cache pas sa dimension politique. En effet, 39 capitales européennes ont été photographiées, toutes dans un style identique, sobre et sans visibilité culturelle ou sociale, privilégiant ainsi la rapprochement à la différence… autant dire l’européanité à la diversité.

La série “HUE» exprime clairement un franc «Oui à l’Europe»… anticipant en images le rassemblement futur de la majorité des pays Européens.

D’origine Sicilienne, Jean-Marc Caracci est né en Tunisie en 1958. Il vit cependant depuis son plus jeune âge à Montpellier.

Fin 2005, il quitte l’entreprise dans laquelle il était employé depuis 25 ans, afin d’entamer une carrière d’artiste photographe à plein temps.

Son travail se focalise essentiellement sur l’Homme, et particulièrement l’Homme dans la Ville. Son style est clairement inspiré par des photographes comme Henri Cartier Bresson, Elliott Erwitt, Raymond Depardon… ou encore par le peintre américain Edward Hopper.

Jean-Marc Caracci
Jean-Marc Caracci

La série « Homo Urbanus Europeanus » a déjà été présentée dans 26 pays.

Explorez le travail de Jean-Marc Caracci sur son site http://jean.marc.caracci.free.fr/ombre.html